Philippe Bolo : « Réfléchir avec les citoyens »

Avec vous pour la circonscription Angers/Segré !

Philippe Bolo : « Réfléchir avec les citoyens »

11 mai 2022 Dans la presse 0

Quels sont les grands axes que vous souhaitez défendre ?

Représenter le territoire, ça veut dire continuer à l’écouter. C’est facile de le faire en amont d’un projet de loi, avec les chefs d’entreprise, les agriculteurs, les élus ou les associations. En revanche, c’est plus compliqué avec les citoyens. C’est une vraie envie de mettre quelque chose en place à leur contact, de réfléchir ensemble sur des projets de loi. Aujourd’hui, il est de plus en plus mal perçu et accepté que tout soit imposé, alors que chacun peut avoir un avis sur la question. C’est quelque chose qui doit être porté.

Quelles sont les autres grandes lignes ?

Il va falloir travailler sur des sujets d’actualité incontournables comme le pouvoir d’achat. On parle du pouvoir d’achat mais pour moi, il y a des pouvoirs d’achat. Parce que ce n’est pas la même chose quand on est étudiant que quand on est retraité, ou encore qu’on est une famille monoparentale avec trois enfants…

Le sujet du pouvoir d’achat, il va falloir le regarder de manière à ce qu’il réponde à tout le monde, pas uniquement en prenant des mesures pouvant apparaître comme des solutions mais qui ne concernent qu’une partie de la population.

Il y a aussi des sujets à continuer à approfondir : la transition énergétique, la retraite… Et tout ce qui fait la vie du territoire doit être regardé.

Quel regard portez-vous sur l’évolution de ce territoire depuis 2017 ?

Dans le domaine de l’entreprise, une évolution majeure, c’est qu’aujourd’hui, tous secteurs confondus, les chefs d’entreprise peinent à trouver des salariés. L’agriculture a aussi connu quelques changements. elle a été placée sous les feux des projecteurs avec beaucoup d’agribashing, et maintenant, la tendance commence à se retourner, car beaucoup ont compris qu’il fallait faire attention à la préserver. C’est un territoire doté d’atouts et qui n’est pas le moins bien placé par rapport aux autres territoires français, je le vois en discutant avec des collègues.

Source : Ouest-France, 11 mai 2022

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.